Développer une culture du feedback chez tsc:

Développer une culture du feedback chez tsc:2018-09-06T10:30:40+00:00

A propos de l’entreprise :

tsc: est une agence digitale spécialisée dans les interactions innovantes entre les marques et leurs clients au travers de projets de déploiement de canaux conversationnels, de communauté de marque et sur les réseaux sociaux. En d’autres termes, ils aident leurs clients à mieux gérer l’expérience digitale proposée en se basant sur l’innovation.

« Nous avions besoin d’un réel outil de feedback afin d’entendre tout le monde, que ce soit nos collaborateurs les plus anciens comme les nouveaux arrivants. »

Geoffrey Boulakia

Geoffrey Boulakia

Deputy Managing Director EMEA
tsc:

Geoffrey Boulakia

Geoffrey Boulakia

Deputy Managing Director EMEA
tsc:

Aviez-vous des besoins particuliers avant d’adopter Bloomin ?

Oui bien sûr ! Comme notre agence est en pleine croissance, nous avions besoin d’un réel outil de feedback afin d’entendre tout le monde, que ce soit nos collaborateurs les plus anciens comme les nouveaux arrivants. Chez TSC, tout le monde est considéré de la même façon !

Il s’agissait également de trouver un outil qui assurait la transparence et favorisait l’écoute. Vu que nous avons principalement une équipe dite « digitale native », nous voulions un outil innovant et basé sur la collaboration avec des questions concrètes.

Nous l’avons maintenant trouvé !

À quelles occasions interrogez-vous vos collaborateurs ? Avez-vous une fréquence particulière ?

Nous lançons les enquêtes chaque semaine le jeudi et depuis plus d’un an maintenant.

Que pensez-vous de l’outil ? 

J’en suis très satisfait ! Mention spéciale à l’aspect modulable des questionnaires ! Il est possible de « tordre un peu » les enquêtes sans se limiter à une seule question et à un seul format. L’outil est très riche et offre de nombreuses possibilités.

Point important : le visuel et les rendus sont de qualité et rendent les enquêtes très ludiques et fun.

Des actions ont-elles été prises en compte après l’analyse des résultats d’une enquête ? Pouvez-vous m’en donner quelques exemples ?

Oui évidemment mais forcément pas autant que nous l’aimerions. Nous avons notamment constaté des irritants parfois simplement dûs à un manque de précision ou encore des attentes de retours chiffrés sur nos évènements, notre organisation entre pôles, ce qui a pu rapidement être corrigé.

De plus, pour pouvoir mettre en place efficacement un plan d’action à la suite de résultats d’enquête pas toujours tranchés, il s’agit pour moi de prendre malgré tout des initiatives. Chez les arrivants, le potentiel peut être caché au début et le feedback est alors un bon moyen de sonder le terrain.

« Le fait de lancer les enquêtes hebdomadaires crée et développe l’intérêt des collaborateurs. »

— Geoffrey Boulakia

Avez-vous pu observer du changement voire une amélioration chez vos collaborateurs ? En quoi était-ce visible ?

Ils sont maintenant plus curieux sur le sujet et répondent sincèrement. Le fait de lancer les enquêtes hebdomadairement crée et développe leur intérêt. Les résultats des enquêtes sont remontés par des canaux afin d’optimiser les feedbacks à la fin. De plus, depuis l’instauration de Bloomin, il y a beaucoup moins de rumeurs au sein de l’équipe grâce aux espaces réservés à l’échange.

Par exemple, s’il y a des retours négatifs, que faites-vous ?

L’outil est utilisé à bon escient et de manière constructive. Cependant, certains collaborateurs ne prennent pas le temps de partager leurs ressentis et cela se ressent dans notre taux de participation, correct mais pas total. Une fois le système installé, on aimerait que Bloomin nous glisse des bonnes pratiques pour maximiser le taux de participation !

Que représente l’expérience collaborateur pour vous et votre entreprise ?

Pour nous, le bien-être de l’équipe est vecteur de performance et donc un vrai différenciateur RH, un fort sujet d’intérêt de la direction. Nous essayons également de maintenir une culture collaborative, réellement bénéfique et opérationnelle. Cette notion de co-création est très importante pour nous car pour la défendre à l’extérieur, il faut déjà la trouver à l’intérieur ! En la défendant à l’intérieur, cela fait bouger les choses. Nos salariés sont importants pour nous : ce sont les acteurs de l’entreprise ! Les écouter et apprendre d’eux est essentiel pour TSC.

Et enfin, recommanderiez-vous Bloomin ? Pourquoi ? 

Un grand oui ! J’ai d’ailleurs déjà mentionné Bloomin à quelques contacts personnels et partagé plusieurs publications !

Commencez à mesurer l’expérience employé dès maintenant !

DEMANDEZ UNE DÉMO