Taux d’absentéisme au travail : comment le réduire ?

absentéisme

Selon une étude de l’Institut Sapiens, l’absentéisme au travail coûterait en moyenne près de 108 milliards d’euros par an aux entreprises françaises (hors COVID-19). L’absentéisme des collaborateurs est devenu monnaie courante dans les entreprises. Malgré les mesures drastiques que peuvent prendre les DRH, le constat reste alarmant. Ainsi, comment parvenir à diminuer l’absentéisme en milieu professionnel ? Quelle est la solution d’une bonne gestion de l’absentéisme ? Voici quelques éléments de réponses !

Quelles sont les causes de l’absentéisme au travail ?

Les principales causes tiennent souvent aux salariés et en général pour des raisons de santé. En effet, cela est notamment dû aux maladies professionnelles ou non professionnelles, à la santé psychologique défaillante, etc.

Il existe également d’autres causes :

  • Quand la charge de travail trop élevée ;
  • Une vie professionnelle qui stagne ;
  • Un environnement physique de travail difficile ;
  • De mauvaises relations entre les personnes souvent absentes et leur hiérarchie ;
  • Ou encore le manque de reconnaissance de l’entreprise.

A l’analyse, il s’agirait plutôt d’une responsabilité parfois partagée entre l’entreprise et ses collaborateurs.

Comprendre l’absentéisme dans son entreprise

Pour lutter efficacement contre un mal, il faut en comprendre les fondements. C’est la raison pour laquelle il convient de parler et échanger avec ses collaborateurs. De plus, cela permet de diagnostiquer les problèmes internes liés à l’absentéisme au travail dans son entreprise.

Parler et échanger avec ses collaborateurs

Pour comprendre les causes de l’absence au travail de certains collaborateurs, il est important de parler et d’échanger avec tous les collaborateurs du même service. C’est pourquoi, il faut échanger avec eux sur leurs conditions de travail, les risques inhérents à leur environnement de travail, ou les éventuels conflits. Le manager sera à même de déceler les causes des absences répétées dues au fait de l’entreprise ou de son environnement.

En effet, cela permettra d’envisager les aménagements de poste qui s’imposent et les formations nécessaires pour corriger le tir.

Diagnostiquer les problèmes internes

L’absentéisme au travail peut être simplement dû à des problèmes internes. Il est donc important d’opérer un diagnostic en se posant quelques questions.

  • Quels sont les collaborateurs les plus absents ?
  • Quelle est la tranche d’âge des absents ?
  • Quel est leur niveau hiérarchique ?
  • Quelles sont les différentes raisons souvent évoquées (absences injustifiées ou mal motivées, accidents de trajet, absences pour maladies ordinaires, maladies professionnelles, etc.) ? 

Les réponses à ces questions peuvent aisément permettre de présumer des causes réelles de l’absentéisme des collaborateurs.

Comment réduire le taux d’absentéisme dans son entreprise ? 

absentéisme


Il est possible d’agir sur trois facteurs :

  • En premier lieu, la politique RH de l’entreprise,
  • La communication et l’organisation internes,
  • Les leviers de motivation des collaborateurs.

La politique RH

Une bonne politique de gestion des ressources humaines peut permettre de combattre la démotivation et le stress. Tous deux sont de grandes causes d’absentéisme et affectant sérieusement la performance de l’entreprise.

Pour ce faire, la mise en place d’une meilleure gestion des carrières est à privilégier. Instituer des formations qui offrent aux employés de véritables perspectives d’évolution et de reconnaissance (voire une meilleure employabilité).

Ensuite, la confiance avec la DRH est indispensable. L’absentéisme au travail peut simplement traduire la démotivation de vos collaborateurs. Parfois, du fait que leurs doléances ne sont jamais prises en compte. Un outil de feedback vous permettra de recueillir régulièrement les irritants, afin de les organiser et prévoir des actions correctives.  

La communication et l’organisation interne

En donnant à chacun le moyen de s’exprimer sur tel ou tel aspect du travail, vous serez en mesure de répondre aux besoins collectifs et de réduire le taux d’absentéisme des collaborateurs. En effet, vous pouvez aussi intégrer ces possibilités de feedback dans tous vos outils de communication internes

Par exemple, en réalisant une enquête anonyme sur l’absentéisme au travail, les managers peuvent identifier les problèmes liés à la motivation et les corriger.

10 conseils pour remettre l'humain au centre


La motivation des collaborateurs

La motivation des employés est un concept bien vaste qui englobe plusieurs actions à mener :

  • Actions de valorisation des employés ;
  • Mise en place d’un système de prime d’encouragement ;
  • Facilitation des mobilités horizontales et verticales ;
  • Institution d’entretiens périodiques et de formations (et mesure de la satisfaction des collaborateurs);
  • etc.

Démarche SQVT – Santé Qualité de Vie au Travail: La solution idéale !

Le SQVT est une démarche qui prend en considération les doléances des employés et celles de leurs représentants. Agir sur les irritants des employés a des conséquences directes :

  • Réduire et/ou optimiser la charge de travail ;
  • Et ainsi amener une meilleure organisation du travail ;
  • Créer un management axé sur les relations sociales ;
  • Améliorer l’environnement physique ;
  • etc.


La démarche SQVT doit être intégrée à une stratégie concrète et complète de lutte contre l’absentéisme des collaborateurs, conduite par le service en charge des ressources humaines, et être formalisé dans un cadre permettant d’en évaluer la performance et l’impact sur les chiffres de l’absentéisme au travail dans l’entreprise.

C’est la démarche proposée par Bloomin dans les enquêtes mises en place pour une écoute active des collaborateurs.



Prêt à en discuter ?

 988 total views

Partager