63 total views

Définition

L’engagement au travail est un concept encore flou, aussi bien pour les salariés français que les employeurs.

Celui-ci doit être différencié du bien-être au travail et de la satisfaction, bien qu’étroitement lié. En revanche, l’engagement au travail désigne un sentiment de loyauté envers les collaborateurs du groupe, un supérieur hiérarchique ou son patron. Un salarié engagé est un collaborateur participant activement aux efforts de l’entreprise, pour atteindre les objectifs fixés par cette dernière. En d’autres termes, l’employé engagé porte les ambitions de son employeur.

Pourquoi se soucier de l’engagement collaborateur ?

Comme nous l’avons mentionné dans notre introduction, il existe deux types d’engagements :

  • Celui du collaborateur envers le manager, qui se trouve au sommet de la pyramide hiérarchique. 
  • L’engagement collaborateur envers le groupe. Dans ce cas, tous les acteurs du groupe de travail se vouent une loyauté et une confiance mutuelles. 

Le salarié engagé envers le manager ou le groupe offre des avantages considérables pour l’entreprise. D’autre part, ce type de collaborateur est un employé bien plus heureux qu’un salarié désengagé. 

Les bénéfices pour l’entreprise

  • Accroissement de la productivité : un salarié à l’esprit d’équipe, engagé auprès de son groupe de travail ou de son supérieur, se montrera bien plus productif et apportera des résultats concrets à son entreprise. Susciter l’engagement collaborateur, c’est donc améliorer de façon significative la gestion des talents au sein d’une société. 
  • Améliorer son image de marque : l’engagement des salariés permet à l’entreprise d’améliorer son image de marque. En effet, les collaborateurs impliqués dans la vie d’une société constituent des vecteurs de communication indispensables. Bon pour attirer de nouveaux talents, comme pour fidéliser ses clients. 
  • Baisse de l’absentéisme : une entreprise suscitant de l’engagement collaborateur affiche un taux d’absentéisme et d’arrêt maladie bien inférieur à celui d’une société qui néglige la loyauté de ses collaborateurs. 
  • Baisse du taux d’attrition : l’engagement des salariés est également à l’origine d’une baisse du taux de turn over. Grâce à une expérience collaborateur de qualité, les employés ne cherchent pas à partir de l’entreprise par tous les moyens. 

Pour une entreprise, les bénéfices de l’engagement collaborateur sont nombreux. Au final, susciter ce sentiment de loyauté permet de limiter les dépenses relatives aux arrêts maladies et à l’absentéisme, mais également de générer un meilleur chiffre d’affaires, grâce à une productivité accrue. N’est-ce pas l’objectif de n’importe quelle entreprise ? 

Je découvre les leviers de motivation de mes collaborateurs


Les bénéfices pour le collaborateur

Bien sûr, un salarié engagé auprès de son supérieur hiérarchique ou de son groupe de travail profitera également des effets positifs de ce sentiment de loyauté. Se sentir connecté à son entreprise, c’est profiter d’un sentiment de bien-être sur le lieu de travail. Les collaborateurs engagés bénéficient généralement d’une meilleure motivation, et n’ont donc aucune difficulté à se lever le matin pour partir au travail. L’engagement réduit de façon significative le burn out, permettant ainsi de préserver la santé des salariés. 

Comment développer l’engagement collaborateurs ?

Nous venons de le démontrer, il est essentiel pour les entreprises de travailler sur l’engagement des collaborateurs. Susciter ce sentiment de loyauté nécessite de mettre en place une stratégie efficace, qui prend en compte le profil des salariés, ainsi que les freins à l’engagement. 

Connaître les profils collaborateurs

Afin de favoriser l’engagement collaborateur, il est essentiel de comprendre le profil de chaque salarié, avec pour objectif final de le fidéliser : 

  • Le collaborateur engagé localement : celui-ci est engagé auprès de son supérieur hiérarchique et de son groupe. 
  • Celui engagé globalement : ce type de salarié est loyal envers l’organisation de l’entreprise et sa direction. 
  • Le salarié engagé : il s’agit d’un employé engagé localement et globalement. 
  • Complètement désengagé : il n’accorde sa loyauté ni à son supérieur ou ses collègues, ni à la direction de l’entreprise. 

C’est bien évidemment sur cette dernière catégorie qu’il est essentiel de travailler. Malheureusement, en France, les salariés désengagés représentent 26% du capital humain en entreprise. Pour aider ce collaborateur indifférent à la réussite de l’entreprise, connaître ses freins à l’engagement est crucial. 

Connaître les freins à l’engagement

L’amélioration de l’engagement dans une entreprise passe par la connaissance des différents freins au sentiment de loyauté.

Il peut s’agir, entre autres de :

  • L’incompréhension de son rôle au sein de l’entreprise,
  • Un manque de ressources,
  • Un conflit entre deux salariés,
  • Un mauvais équilibre entre la vie personnelle et professionnelle, 
  • Une mauvaise organisation,
  • L’absence d’un soutien sur le lieu de travail,
  • etc. 

Il n’existe malheureusement aucune recette miracle, pour améliorer l’engagement collaborateur au sein d’une entreprise. Cependant, il s’avère essentiel de le mesurer, afin d’entreprendre les actions nécessaires pour susciter plus de loyauté auprès des collaborateurs. Cela permettra, par exemple, de revoir les méthodes de management, afin d’apporter plus de reconnaissance aux employés. Renforcer les relations entre les équipes, via du team building, mettre en place des solutions pour booster le bien-être des salariés au travail sont autant de solution qui peuvent être envisagées. 

Faire évoluer l’engagement collaborateur avec Bloomin

Afin d’activer le bon levier pour susciter l’engagement collaborateur, il convient de mieux connaître leur ressenti.

Pour cela, Bloomin vous propose de créer des enquêtes engageantes, afin d’obtenir régulièrement le feedback de vos salariés. L’outil Bloomin propose une analyse complète des réponses, indispensable pour établir un plan d’action. 

Pour en savoir plus sur Bloomin
Partager