Les bienfaits de la musique au travail

Le bien-être au travail, une notion très à la mode ! Avec l’optimisation des espaces de travail, le feedback des collaborateurs et le télétravail, l’entreprise peut être aujourd’hui considérée comme une « happy place » plus souple pour ses salariés.

On mentionne également de plus en plus la musique et ses bienfaits au bureau.

Et vous alors, pour ou contre écouter de la musique au travail ? 

Pourquoi écouter de la musique au bureau ? ?

Les avis sont divers. Écouter de la musique en travaillant peut être perçu comme un frein à la productivité ou encore à la concentration.

Mais les experts sont tous d’accords : la musique procure un plaisir naturel qui est bénéfique, pour tous et pour tous les âges. En effet, lorsque l’on écoute une musique que l’on aime, le cerveau réagit positivement en sécrétant des endorphines, favorisant la concentration et la mémorisation. Les tâches répétitives sont moins fatiguantes.

La musique permet également de s’isoler dans sa propre bulle : plus de bruits parasites afin d’optimiser un total focus sur son travail. 

Quels genres favoriser et à éviter ? ?

Les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas ! Que l’on écoute de la musique classique ou de la pop, chaque genre musical est bon à écouter pour la concentration.

Voici une sélection des genres musicaux à écouter au bureau et à éviter.

  • La musique classique : avec un rythme calme et apaisant, elle favorise la concentration dans des tâches de type rédactionnel ou encore d’analyse.

 « Nocturne No.2 In E Flat, Op.9 No.2 » de Frédéric Chopin

  • La musique pop : avec son instrumentale entrainante, à écouter pendant les tâches répétitives.

 « Apologize » de OneRepublic ft. Timbaland

  • La musique épique : mêmes critères que pour la musique classique, la musique épique permet de se concentrer sur des tâches importantes ou à écouter avant des réunions.

 « The Beginning » de Factor Eight

  • La musique des années 1980 : choisir de préférence des chansons connues et grâce à leur côté nostalgique, elles amélioreront la motivation.

 « Don’t Stop Believin’ » de Journey

  • La musique électronique : à éviter à cause de ses sons électroniques générés souvent par des machines, néfastes à la concentration.

Retrouvez notre sélection musicale ici :

2018-06-21T12:51:44+00:00