Beaucoup d’enquêtes découragent les collaborateurs, ce qui les pousse à quitter l’enquête avant sa fin, ou bien à ne pas du tout y répondre.

Comment inciter le collaborateur à répondre à l’enquête sans pour autant perdre de l’information ?



Le format de l’enquête 

Afin d’obtenir un niveau de participation élevé, il est nécessaire que l’enquête soit ‘attractive’ pour le répondant.

En clair :

1/ L’enquête doit être courte mais percutante avec des phrases courtes qui vont à l’essentiel. C’est pourquoi les questions posées doivent être travaillées afin d’aller à l’essentiel tout en permettant au collaborateur de s’exprimer pleinement.

2/ Pas de question inutile : si une personne n’a pas utilisé un outil ou une application elle ne pourra pas répondre à une question sur son utilisation par exemple,

3/ La durée de l’enquête ne doit pas devenir un frein pour le collaborateur, mais elle ne doit pas en être un non plus lors du recueil d’informations,

4/ Diversifier le type de réponse permet de rendre votre enquête plus dynamique  :

  • les questions à choix (multiple ou unique) :
    • vous pourrez utilisez des choix avec des échelles sémantiques par exemple « très satisfait », « moyennement satisfait », « peu satisfait », « pas du tout satisfait) »,
    • il peut s’agir d’un choix d’item spécifique par exemple sur la question du télétravail : « je travaille de la maison », « je travaille depuis un espace de co-working » etc… ,
  • les glissières (notes de 0 à 10),
  • les étoiles (de 1 à 5),
  • les questions ouvertes.

Dans le cas où vous utilisez des échelles,  celles-ci doivent être logiques afin de permettre une analyse de la réponse par la suite.

Plus la forme est simple, ludique, courte et plus votre enquête sera engageante !

Découvrez un exemple d’enquête Bloomin

Un exemple d'enquête via Bloomin


La périodicité de l’enquête

L’idéal est d’administrer régulièrement des enquêtes (le never ending survey).

Pourquoi ? dans une entreprise, le contexte évolue rapidement. L’objectif est donc de pouvoir évaluer régulièrement les ressentis des collaborateurs afin de pouvoir engager une action concrète et voir leur expérience collaborateur s’améliorer.



Ce que Bloomin vous recommande

Pour mettre en place une collecte de feedback efficace en place nous vous recommandons de : 

Bloomin a mis en place des enquêtes courtes mais précises, où il est possible de continuer à répondre si le collaborateur le souhaite.
À la fin de l’enquête, les collaborateurs peuvent la continuer s’ils veulent plus de questions ou non. C’est ce qu’on appelle le ‘never ending survey’.

Et ça, ça plait aux collaborateurs !

Découvrez un exemple d’enquête à mettre en place

Découvrez les cas d'usages de nos clients

 13 total views

Partager