Vous n’êtes pas les seuls ! Les difficultés de recrutement n’épargnent aucun secteur durant cette première moitié de l’année 2021. Véritable frein pour la relance économique, de nombreux acteurs craignent une fuite des clients vers les pays étrangers.
Faute de main d’œuvre, les entreprises peinent à tenir le rythme face au rebond de l’économie. En effet, la croissance devrait atteindre 6% en 2021 et une croissance cumulée d’environ 10 % sur 2021-2022. Aujourd’hui les organisations ne considèrent plus le COVID 19 comme potentiel frein à la reprise mais bien cette pénurie de talents qui touche tous les domaines. Comment surmonter ces difficultés de recrutement ?

Pourquoi avez-vous des difficultés de recrutement ?

Identifier les problématiques

Identifier les problématiques

Les problématiques qui sont à l’origine de cette pénurie de candidats sont multiples.

Premièrement, les talents n’ont plus confiance dans certains secteurs d’activité durement ébranlés par la crise sanitaire. En effet, la peur de perdre son emploi en cas de nouvelles restrictions sanitaires est un véritable frein aux candidatures. Hôtellerie, restauration, tourisme,…ces métiers sont touchés de plein fouet par les problématiques de recrutement.

Deuxièmement, la baisse de candidats qualifiés face au manque d’attractivité de certains postes. C’est le cas pour le secteur du bâtiment qui connaît pourtant une hausse de 22% de ses projets de recrutements. Par exemple, selon pôle emploi, plus de 80% des offres d’emplois de charpentier sont en situation difficile de recrutement.

Troisièmement, la temporalité. Pour assurer la reprise dès la rentrée, les recrutements sont condensés sur une période très courte. Cependant, les candidats souhaitent profiter de l’été après des mois de privation. Ce goût de liberté prend donc le pas sur la motivation à candidater.

Pas de formule magique ou d’incantation divine, la clé semble être dans l’attractivité de votre entreprise et de votre offre d’emploi.

Nous avons pensé à des solutions applicables dès aujourd’hui pour vous accompagner dans cette étape.

Rendre vos offres d’emploi attractive

Rendre l'offre d'emploi attractive

Pour attirer un grand nombre de candidatures, il est important d’améliorer l’attractivité de l’offre d’emploi sur le fond comme sur la forme. Il faut comprendre les freins et mettre en lumière les avantages. Une des pistes envisageable pour faire face à cette difficulté est la démarche de feedback. Interroger les candidats sur ce qu’ils ont aimé dans l’offre, ce sur quoi ils présentent encore des doutes, sur leur impression en lisant la fiche de poste… Ces retours vous seront précieux pour pouvoir adapter votre discours à votre cible.

Concernant la forme, il va falloir multiplier les points de contact possible entre le candidat et vous. Des sites d’emplois aux réseaux sociaux en passant par Leboncoin, tous les moyens sont bons pour diffuser massivement vos offres. Dans un second temps, vous pourrez analyser les canaux afin de déterminer les plus performants et concentrer vos efforts dessus.

Voici quelques conseils :

  • Rendez l’annonce la plus exhaustive possible, avec un détail des missions pour avoir des candidatures motivées.
  • Vos annonces doivent refléter les valeurs de l’entreprise et donner envie. Vous ne recrutez pas qu’un ensemble de compétences mais également des qualités humaines.
  • Ne négligez pas la cooptation. Ces candidats sont plus loyaux et s’intègrent mieux à votre entreprise. Faites de vos employés des ambassadeurs !

Valoriser sa marque employeur

Fidéliser pour garder ses talents et en attirer des nouveaux


Avec la crise sanitaire, la marque employeur fut mise à mal dans de nombreuses entreprises. Les beaux discours ont parfois laissé place à des politiques managériales plus que limite. L’arrivée de la polémique balance ta start-up n’a pas arrangé les choses. Les candidats sont de plus en plus méfiants vis-à-vis des organisations et cherchent à connaître la vérité avant de postuler. Pour limiter les difficultés de recrutement, il est important de consacrer du temps à la valorisation de la marque employeur.

L’heure est à la différenciation grâce :

  • Aux avantages proposés (sport, tickets restaurants, méditation,…),
  • À une expérience collaborateur réenchantée (notamment grâce au feedback),
  • Aux formations proposées,
  • Aux perspectives d’évolution et de mobilité interne,
  • etc..

Le rapport de force entre l’entreprise et les candidats semble s’inverser depuis quelques temps. Ce phénomène est lié à l’augmentation de la volatilité des talents. Il est important de se différencier des autres organisations.



Optimiser le parcours candidats

Le parcours candidats désigne le chemin à parcourir, de la décision de trouver un emploi à l’intégration au sein même de l’entreprise pour les futurs collaborateurs. Les candidats passeront par plusieurs étapes telles que la recherche, les entretiens, la négociation et la signature du contrat… C’est donc la première impression de l’entreprise aux yeux de vos futurs collaborateurs, il est primordial de la soigner. De plus, les candidats ne sont plus passifs dans le recrutement ce sont de véritables candidats-consommateurs ultra connectés. Terminée l’époque où ils acceptaient un poste sans connaître l’entreprise, ses avantages. En un clic, les candidats ont à leur disposition une multitude de sources d‘informations. Il est important que les intérêts des deux entités soient alignés. Pour garantir une expérience candidat optimale, il faut comprendre les attentes des candidats à chaque étape et limiter les points de frictions. Pour cela rien de plus simple : le feedback !

Découvrez comment Leboncoin a optimisé son parcours candidats grâce au feedback.

Les difficultés de recrutement : l'optimisation du parcours candidat


Soigner l’onboarding

Le parcours candidat ne s’arrête pas une fois la personne recrutée ! L’Onboarding est une part intégrante du processus de recrutement. En effet, un recrutement est considéré comme manqué si le candidat part avant la fin de sa première année. Soigner l’onboarding est une étape de la fidélisation du collaborateur entrant.

Nos conseils pour vous aider à améliorer cette étape :

  • Pour chaque poste, faites une liste des informations/outils indispensables à connaître pour prendre leurs fonctions. Afin d’être exhaustif et efficace, préparez l’arrivée de vos nouvelles recrues en amont : mail, téléphone professionnel, bureau…
  • L’accueil doit se faire par le manager et si possible avec une personne de l’équipe RH. Une présentation formelle ou informelle de l’équipe est également la bienvenue.
  • Ne négligez pas le temps nécessaire à l’intégration. Un temps d’apprentissage incompressible et variable selon les métiers est nécessaire à chaque nouveau recrutement. Vouloir le raccourcir risque d’être contre-productif et inefficace.
  • Fixez des objectifs clairs et si possible chiffrés à vos nouveaux collaborateurs et mesurez leur avancée. La première semaine, un point journalier de 10-15 minutes est conseillé.

En parallèle, fidéliser vos équipes est tout aussi important. Découvrez notre dernier livre blanc pour vous accompagner dans la reprise d'activité.

Comment regonfler vos équipes à bloc pour la reprise ?

 111 total views

Partager